UTAT, le défi inachevé...

Publié le 15 Septembre 2015

7 ème édition de

l'Utat

Ultratrailatlastoubkal

 

1er Octobre 2015

Départ 6h00...

 

 

- L’UTAT - 

est une aventure unique au monde.

Elle exige un don total de soi,

mais vous donne à vivre en retour

des émotions incroyables,

des rencontres bouleversantes

et le dépassement

insoupçonné de vos limites.

 

Caractéristiques de cet ultra :

105km et 6500m de D+ 

 

DATE, HEURE ET LIEU DE DÉPART

• Jeudi 1er octobre 06h00

• Plateau de l’Oukaïmeden

 

Objectif Top 15 en moins de 19h00

passer les 9 cols surtout

les 4 à + de 3600m avec du plaisir !!!

Garder le moral, je vais certainement

passer beaucoup de temps seul

dans l'Atlas marocain...

Ca va être une course trés mentale, trés difficile,

avec soi même !!!

 

L’UTAT NE SE DÉCRIT PAS. IL SE VIT !!!

 

voila le programme :

La nuit règne encore sur le plateau de l’Oukaïmeden. Dans une ambiance de feu, le départ de l’UTAT 105 est donné. Les frissons courent sur la peau, les frontales dessinent un serpent de lumière dans les ténèbres. 
  
Après quelques kilomètres d’une piste montante (450 m D+), vous atteignez une crête d’où l’aube est une pure merveille. Une descente vous conduit dans une vallée où l’oued Ourika prend sa source et annonce l’entrée en pays berbère. Le premier village, Agouns, est atteint grâce à un parcours sinueux et vallonné, puis se dessine le second PC à Timichi (20ekm). 
  
Vous traversez ensuite une succession de villages pittoresques pour atteindre le premier ravitaillement au lieu-dit Setti Fatma (PC3 30,5 km), avant de passer à gué l’oued Ourika. C’est alors que vous plongez dans l’un des espaces les plus magiques et les plus éprouvants. 40 km de sentes loin de toute piste et de toute route. La montée à Tamatert est raide et se poursuit jusqu’au second col de l’itinéraire. 
  
Après une brève descente jusqu’à l’azib Assaka, vous grimpez jusqu’au col d’Amenzel puis au village éponyme, le plus reculé du Haut Atlas mais foisonnant de vie ! Une portion en fond de vallée vous conduit jusqu’au pied du col Oumchichka, que vous atteignez en empruntant un sentier dessiné dans un pierrier. L’effort devient terrible… mais, au sommet, une autre vallée apparaît. La descente vous offre des vues éblouissantes. 
  
A l’azib Likemt, un ravitaillement et un poste médical avancé vous permettent de faire une halte salvatrice. Après une pause, il faut s’attaquer à l’ascension du Tizi n’Tifourhate, puis à une courte descente qui vous mène au pied d’un géant : le Tizi n’Tarharate (3 456 m). Pour la plupart des concurrents, la montée se fait de nuit, au prix d’un immense effort physique et mental. 
  
A cette ascension exigeante qui vous ménera jusqu’au point culminant du parcours le Tizi Tichki (3 550 m), succède une impressionnante descente technique (1 200 m de dénivelée négative pour 4 km linéaires !) puis un large sentier mène au cirque d’Around et aux premières habitations. Après avoir traversé une rivière, vous vous dirigez vers Imlil, où un ravitaillement composé de soupe harira, de pates et de thé à la menthe est littéralement providentiel ! Un rapide examen par le staff médical, une éventuelle pause pour dormir ou reprendre des forces après 88,5 km d’effort, puis retour aux choses sérieuses : le sentier longe la rivière en fond de vallée avant de s’élever jusqu’à l’avant-dernier col (2 200 m d’altitude). 
  
Nouvelle descente, nouveau village, nouvelle vallée. Puis une petite remontée à travers les noyers et dans les rues d’Amskere vous conduit au dernier PC et à l’ultime difficulté : l’ascension vers l’Oukaïmeden. Le changement d’ambiance est total : la terre rouge contraste avec le vert vif des genévriers thurifères. Pas à pas, le long d’une dernière montée impitoyable, vous atteignez enfin le Tizi Oukaïmeden, où les drapeaux marocains claquent au vent. De là, vous apercevez le village de l’UTAT. Un conseil : savourez chaque foulée de cet ultime kilomètre de descente avant de vous laisser submerger par l’émotion lorsque vous franchirez la ligne d’arrivée.

 

Rédigé par zazarunning

Commenter cet article